Intention

L’adolescence, avec ses opportunités et ses risques, est l’une des périodes les plus complexes de la vie.

Dans un contexte surchargé en stimuli et surexcitant, qu’il s’agisse de l’entrée au lycée ou à l’université, l’arrivée des examens, le changement de rythme, les écrans…,  les capacités attentionnelles, la gestion des émotions et la qualité des relations interpersonnelles des adolescents sont bien souvent négligées.

Outre les évolutions qu’ils connaissent au niveau personnel (corps, maturité neurologique et émotionnelle…) , le  changement de rythme, parfois de logement pour aller étudier, la gestion des heures de cours et des temps libres, les cessions d’examens fatigantes…sont autant de changements qui peuvent provoquer chez les étudiants un malaise rampant.
En se transformant en stress croissant et délétère, ce malaise est trop souvent la cause d’échecs scolaires, de tempêtes émotionnelles ou de difficultés relationnelles ou personnelles qui n’ont rien d’inéluctable.

Alors que nos jeunes étudiants traversent de grands bouleversements, livrés du jour au lendemain à un environnement auquel ils n’ont pas forcément été préparés jusqu’alors, il est possible de les entraîner à savoir être.

chica-guapa-pensando_1149-855

La pleine conscience offre des outils particulièrement efficaces pour repérer et comprendre ce malaise insidieux et éviter ainsi les conséquences néfastes d’un stress excessif.

Comment ?

Deux approches sont proposées :

Sous forme préventive, après une réunion d’information péalable indispensable, l’adolescent intègre un groupe de 4 à 6 ados maximum pendant 10 séances d’une heure trente.
Guidés par l’instructrice, les adolescents réalisent des exercices simples et rapides et des « trucs pour la maison » leur sont proposés de façon à poursuivre le programme en autonomie.

Les adolescents se familiarisent avec  leurs sensations corporelles, leurs émotions, le monde des pensées.
Ils prennent aussi conscience de nouvelles règles du jeu qu’ils peuvent mettre en place pour une organisation efficace, qui leur fourniront aussi des outils nécessaires à la diminution, voir à l’élimination, de leur stress.
Une rencontre de fin de cycle a lieu avec l’ensemble des parents pour échanger sur les bienfaits.

Quels adolescents peuvent participer ?

Tous les adolescents et jeunes adultes peuvent participer à ces ateliers. Que ces jeunes soient simplement désireux de découvrir la méditation ou qu’ils soient touchés par les problématiques suivantes : stress, anxiété, troubles attentionnels, manque de confiance en soi…

Mais encore ?

Il est possible d’avoir également un accompagnement individuel.
A l’issue des séances, des approfondissements sur des thèmes spécifiques peuvent être proposés.

​​Pour des problématiques plus spécifiques telles que : dépression, anxiété, troubles du comportement alimentaire, phobies, hauts potentiels (surdoués), décrochage scolaire, un atelier peut être envisagé en parallèle ou suite à un suivi psychologique (psychologue ou médecin psychiatre) et en accord avec ce dernier.​

Dates des prochains cycles

Certains d’entre eux peuvent rencontrer des zones de turbulence, et il est alors  de la responsabilité des adultes de leur offrir du soutien en proposant le cadre et les guidances appropriées…

Aujourd’hui il existe, en complément des approches traditionnelles, des interventions novatrices qui favorisent l’autorégulation, la réduction du stress et le mieux-être chez les adolescents.
Elles reposent sur la méditation de Pleine Conscience.